Les points vérifiés lors d’un contrôle technique

Les points du controle technique

Sur un total de 133 points de contrôle depuis le 20 mai 2018, 123 peuvent entraîner une contre-visite lors d’un contrôle technique. Le principal objectif de ce changement est d’améliorer la sécurité de l’automobiliste, des passagers et de tous les usagers de la route ainsi que de préserver l’environnement grâce aux neuf fonctions importantes de la voiture. Découvrez quels sont les points vérifiés au cours du contrôle ?

L’identification de la voiture

Les documents concernant l’identification du véhicule sont vérifiés pour s’assurer qu’ils suivent les normes. A part les différents papiers administratifs, la plaque d’immatriculation doit également suivre une certaine règlementation en fonction de la date de mise en circulation de la voiture.

Le contrôleur vérifie aussi le numéro VIN ou numéro de châssis. C’est un ensemble de numéros et de signes mis en place par le constructeur pour une identification rapide du véhicule. Il doit correspondre à celui qui est visible sur la plaque constructeur et dans le certificat d’immatriculation.

Par ailleurs, l’énergie moteur, la plaque tare et le type de carrosserie sont prises en compte par le contrôleur technique.

Lors d’un contrôle technique, il ne faut surtout pas oublier ni perdre le certificat d‘immatriculation et la fiche d’identification de votre voiture. Ces documents sont essentiels pour le vérificateur. En cas d’acte de vandalisme entraînant la perte d’un ou de la totalité de ces documents, seule la préfecture est en mesure de vous octroyer une fiche provisoire.

Contrôles mécaniques et électroniques de la voiture

L’ensemble du mécanisme du véhicule, divisé en 3 parties (groupe motopropulseur, alimentation et échappement), est vérifié par le contrôleur lors d’un examen technique. De nombreux points sont contrôlés pour chaque partie.

Pour le groupe motopropulseur, la vérification est basée sur le moteur, le pont, la transmission, la boîte de vitesse et de transfert, tout en assurant leur étanchéité et fixation. Quant à l’alimentation de la voiture, sa vérification consiste à observer le réservoir et le circuit du fuel, la pompe d’alimentation, la batterie ainsi que le système d’injection. L’échappement est vérifié s’il y a une présence de fuite dans le collecteur et la canalisation.

Chaque feu sur un véhicule est aussi inspecté. Son bon fonctionnement, sa visibilité et les circuits sont importants pour la sécurité de tous.

Pour éviter une contre-visite, il est conseillé de faire vérifier la fuite de carburant ou d’huile tout en procédant à un pré-contrôle technique. C’est grâce à cette méthode qu’un automobiliste arrive à éviter une contre-visite.

Contrôle du niveau de pollution

Lors d’une vérification technique, la pollution de l’ouïe et de l’environnement est prise en compte par le contrôleur. Le bruit du moteur est vérifié, c’est-à-dire que son fonctionnement est contrôlé scrupuleusement tout en détectant le moindre bruit suspect.

Pour le contrôle sur la pollution, l’examen concerne la couleur de la fumée qui sort de l’échappement. Le responsable contrôle également le niveau d’émission de monoxyde de carbone dans l’atmosphère.

Il ne faut pas hésiter à appeler un centre auto pour réussir d’un premier coup le contrôle technique de votre voiture pour éviter de perdre du temps.

Laisser un commentaire