Travaux de rénovation : les aides financières auxquelles vous avez droit

À un moment ou à un autre du cycle de vie d’une maison, entreprendre des travaux de rénovation peut être nécessaire. Ils seront effectués dans le cadre de la réparation d’une anomalie, ou dans l’optimisation du confort des locataires, ou encore dans un souci de mettre l’habitation aux dernières normes en vigueur. La rénovation représente également une excellente occasion de toucher à la décoration intérieure. C’est notamment faire une pierre, deux coups. Si vous êtes décidé à venir à bout de votre projet, régler la question du financement doit être l’une de vos opportunités. Des aides sont particulièrement à votre portée pour cela.
unnamed (1)
Le CITE ou crédit d’impôt pour la transition énergétique
L’une des solutions de financement les plus couramment utilisées dans la réalisation de travaux de rénovation est le prêt bancaire. Des crédits spéciaux tels que le prêt travaux et le prêt décoration sont notamment à la disposition des porteurs de projet. Dans le recours à ce type de financement, souscrire à une assurance emprunteur est souvent requis. Cette dernière servira à garantir le remboursement du crédit dans le cas où une défaillance de l’emprunteur surviendrait. Vous pouvez effectuer une simulation assurance emprunteur sur https://www.boursedescredits.com/guide-simulation-assurance-pret-immobilier-921.php.
Pour ce qui est des aides financières, le CITE ou crédit d’impôt pour la transition énergétique est particulièrement intéressant. Elle fait bénéficier les propriétaires d’une réduction sur leur imposition. Cette baisse équivaut à 30 % des dépenses engagées pour la réalisation du projet de rénovation. Ces dépenses sont toutefois plafonnées à 8 000 € pour les personnes seules (veufs ou veuves) et les célibataires, tandis que pour les couples (mariés ou pacsés), le maximum est fixé à 16 000 €, majoré de 400 € par personne à charge. Les travaux pouvant être éligibles au CITE sont les rénovations visant une amélioration des performances énergétiques du foyer comme l’isolation thermique, mais aussi l’installation de nouveaux appareils de chauffage. Pour finir, les professionnels auxquels sera confié, le chantier doivent être qualifiés, RGE ou Reconnu Garant de l’Environnement.
Les subventions de l’ANAH
Des organismes comme l’Agence National pour l’Habitat octroient des subventions pour aider les particuliers à faire aboutir leur projet de rénovation. Les travaux doivent cependant se faire dans la résidence principale et avoir pour objectif de rendre le bâtiment propre à l’habitation. Les aides de l’ANAH se tournent vers les ménages qui ont des ressources modestes à très modestes. Ces subventions peuvent être assimilées à une participation de l’agence à l’amélioration des conditions de vie au sein des foyers.
La Prime énergie
Toujours dans le but de vous aider à rénover votre maison, la Prime énergie peut vous être attribuée. Les travaux à entreprendre doivent concerner l’économie d’énergie. Le montant de la Prime énergie est fixé selon vos revenus, les caractéristiques des installations à réaliser, le type de travaux que vous projetez de faire, et la situation géographique de votre logement. Cette aide financière aux travaux de rénovation avec les autres aides à votre disposition.

1 commentaire sur “Travaux de rénovation : les aides financières auxquelles vous avez droit”

  1. Ping : Carreaux de ciment : lequel choisir pour refaire son salon ?

Laisser un commentaire